Pourquoi la certification de personne est capitale ?

10 Mai 2019

Partager cet article :

L’acquisition de connaissances n’est pas seule suffisante pour espérer devenir diagnostiqueur immobilier. La maîtrise de celles-ci est certes indispensable, mais pas suffisante en soi pour prétendre disposer de toutes les compétences requises pour exercer ce métier exigeant. Seule la certification le garantit.

La certification professionnelle : une garantie pour les clients et le technicien

La certification professionnelle est la reconnaissance officielle délivrée au nom de l’État de la qualification du diagnostiqueur immobilier. Cette qualification atteste que ce dernier possède les acquis indispensables, mais en plus qu’il les maîtrise effectivement, ce qui lui permet de les appliquer sur le terrain en toute légitimité.
Dans le cas d’une recertification, le professionnel confirme son expertise tout en mettant à jour ses compétences le cas échéant.

Les bénéfices d’une telle certification de personne bénéficient à tous :

    • les clients sont ainsi garantis de se voir remettre un diagnostic ayant une réelle légitimité, ce qui est primordial dans le cadre d’une location d’un bien immobilier, et plus encore quand il s’agit d’une vente. C’est donc une garantie non négligeable ;
    • le diagnostiqueur immobilier peut exercer son métier sereinement grâce à cette certification professionnelle reconnue par les autorités.

Diagnostiqueur immobilier sans certification : absence de légitimité

L’exercice du métier de diagnostiqueur immobilier implique d’avoir au préalable obtenu la certification, voire une recertification au-delà de cinq ans. Sans cela, impossible d’exercer en toute légitimité et sans engager sa responsabilité.

Par ailleurs, le travail effectué n’aurait aucune valeur et pourrait être dénoncé par l’une ou l’autre des parties en cas de transaction immobilière. Cela rend donc impossible le développement du portefeuille clients.

Recertification : une opportunité d’intégrer des savoirs récents

Comme bien des professions, le métier de diagnostiqueur immobilier évolue régulièrement. Ces évolutions peuvent être de diverses natures, essentiellement légales et techniques. Des évolutions qu’il convient évidemment de maîtriser et d’intégrer à un savoir déjà existant.
La recertification est donc bien le sésame obligatoire vous permettant de remettre à jour vos compétences de professionnels du diagnostic immobilier !

Demandez un devis

Partager cet article :