Diagnostiqueur immobilier : reconversion après 40 ans pour Alexandre Lebossé

23 Avr 2019

Partager cet article :

Après 18 ans dans le secteur automobile, Alexandre Lebossé a fait le choix de changer totalement de carrière en devenant diagnostiqueur immobilier. Témoignage de ce quadragénaire quant aux motivations l’ayant poussé à franchir le pas.

Alexandre Lebossé, pourquoi cette reconversion après 40 ans?

Cela faisait déjà quelques années que je réfléchissais à changer de métier, mais surtout à créer ma propre entreprise pour devenir indépendant. Ce n’est évidemment pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain, tout particulièrement quand on est père de famille. Comme tout un chacun, je dois faire face à un certain nombre d’obligations.
Toutefois, après 18 ans au sein de la même entreprise dans le secteur automobile, j’avais la sensation d’avoir fait le tour de ma profession, que je n’avais plus rien à y apprendre. J’avais également envie de m’ouvrir à un nouveau métier qui soit moins routinier. C’était vraiment un choix mûrement réfléchi.

Pourquoi avoir choisi spécifiquement le métier de diagnostiqueur immobilier ?

Tout d’abord probablement parce que le domaine de l’immobilier m’a toujours intéressé. Mes recherches se sont donc prioritairement orientées dans ce secteur d’activité, sans pour autant avoir d’idée préconçue sur mon futur métier. C’est finalement tout à fait par hasard que j’ai découvert celui de diagnostiqueur immobilier qui me correspond véritablement. D’un jour sur l’autre, votre travail n’est jamais le même.

Par ailleurs, c’est un métier d’avenir et le diagnostiqueur immobilier est un technicien amené à être de plus en plus présent dans chaque transaction. C’est un aspect non négligeable qui permet d’envisager sereinement sa carrière.

Pour vous lancer dans cette profession vous avez choisi de suivre la formation dispensée par ADI. Pourquoi ce choix?

Devenir diagnostiqueur immobilier, ce n’est pas seulement apprendre un métier. Cela demande avant cela d’être conseillé, d’être accompagné à chaque étape, que ce soit pour le montage financier pour se mettre à son compte ou pour tout ce qui est administratif.
Avec ADI, j’ai suivi une formation qui m’a permis de devenir un véritable professionnel. Mais j’ai surtout été soutenu et accompagné tout au long de mon projet. C’est un véritable plus quand on veut se reconvertir après 40 ans. Plus que les connaissances techniques, c’est cet accompagnement qui m’a véritablement permis de me mettre à mon compte, de démarrer mon activité dans de bonnes conditions.

Demandez un devis !

Partager cet article :