Tout savoir

Avec ADI FORMATION, bénéficiez d’une formation sur-mesure, qualifiante, dans un secteur qui recrute

 

Trouvez votre formation

 

Diagnostiqueur Immobilier : découvrez votre futur métier


1. LE MÉTIER DE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER : DÉFINITION

  • QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES ?
  • LES 3 PILIERS DE LA PROFESSION DE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER
  • QUELS STATUTS SONT POSSIBLES ?
  • ET CONCRÈTEMENT, QUELLES SONT SES MISSIONS ?


2. UN SECTEUR DYNAMIQUE POUR L’EMPLOI

  • LE SECTEUR IMMOBILIER EN MUTATION CONSTANTE
  • DES MARCHES SUPPORTS QUI SE PORTENT BIEN
  • « LES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS VIVENT UNE PÉRIODE DORÉE »


3. VOUS SOUHAITEZ VOUS LANCER ? RÉCAPITULONS ENSEMBLE…


4. QUEL ÉQUIPEMENT PRÉVOIR EN TANT QUE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER ?

  • UN LOGICIEL MÉTIER DÉDIÉ
  • UN MATÉRIEL TECHNIQUE POUR LE TRAVAIL DE TERRAIN


5. DEVENIR DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER AVEC ADI FORMATION

  • REJOINDRE ADI FORMATION, C’EST CHOISIR LA RÉUSSITE
  • UNE FORMATION COMPLÈTE POUR VOUS LANCER EN TOUTE SÉRÉNITÉ
  • MODALITÉS D’ACCÈS A LA CERTIFICATION DE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER
  • ADI FORMATION FACILITE VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL


6. VAE

1 LE MÉTIER DE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER : DÉFINITION

La profession de Diagnostiqueur Immobilier est jeune puisqu’elle a été créée en 1997. Née de la volonté des pouvoirs publics d’encadrer et de sécuriser le marché immobilier, elle s’appuie sur les garanties offertes par la certification pour garantir à toutes les parties prenantes à une transaction la sécurité et la fonctionnalité du bien.

QUELLES SONT LES QUALITÉS REQUISES ?

Le Diagnostiqueur Immobilier est un expert du bâtiment, certifié, dont la mission première est d’exercer un contrôle dépendant d’une réglementation stricte, précise mais aussi évolutive. Cette fonction nécessite des qualités diverses, qui dépassent les simples capacités techniques :

  • Rigueur et expertise
  • Adaptabilité
  • Autonomie et impartialité
  • Sens du contact (écoute, conseil, observation)

La combinaison de ces qualités fait du métier de Diagnostiqueur Immobilier une activité riche en acquisition de connaissances et d’échange avec d’autres professionnels du secteur (agents immobiliers, notaires, professionnels du bâtiment) et plus globalement avec toutes les parties-prenantes d’un projet (particuliers notamment). Au-delà du diagnostic en tant que tel, un bon Diagnostiqueur Immobilier, avec l’expérience, pourra également faire des préconisations en cas de diagnostic révélant une problématique spécifique.

LES 3 PILIERS DE LA PROFESSION DE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

3 conditions sont à remplir obligatoirement pour se prévaloir du statut de Diagnostiqueur Immobilier :

  • LA COMPÉTENCE : les Diagnostiqueur Immobilier doit présenter toutes les garanties de compétence et de d’une organisation et de moyens appropriés pour remplir sa mission. La certification d’un organisme accrédité selon les normes COFRAC est le gage de cette compétence.

 

  • L’INDÉPENDANCE ET L’IMPARTIALITÉ : l’indispensable objectivité des diagnostics réalisés induit nécessairement que le Diagnostiqueur Immobilier veille constamment à n’avoir aucun lien (parenté, financier…) avec les parties prenantes à une transaction.

 

  • L’ASSURANCE : l’assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC PRO) destinée aux diagnostiqueurs et experts immobiliers fait partie des obligations liées au métier. En effet, comme dans tout métier à responsabilités, les risques ne sont pas à négliger : la présence de termites, d’amiante ou encore de plomb non détectée, une erreur de mesurage de surface ou d’étiquetage « énergie » d’un bâtiment, peuvent causer des préjudices considérables.

QUELS STATUTS SONT POSSIBLES ?

Il existe différentes modalités d’exercice : indépendant, franchisé, salarié en bureau d’étude… Cette diversité des possibles permet à chaque Diagnostiquer Immobilier de faire le choix qui lui convient le mieux.

Dans les faits, c’est principalement un métier de reconversion, qui induit la maturité et l’expérience nécessaires pour exercer durablement en tant que travailleur indépendant ou franchisé. On observe à cet égard un niveau de compétences en hausse constante chez les Diagnostiqueurs Immobiliers. Une majorité provient du BTP et de l’immobilier, avec un « recyclage » particulièrement intéressant des compétences accumulées au fil de leur carrière.

ET CONCRÈTEMENT, QUELLES SONT SES MISSIONS ?

Les missions du Diagnostiqueur Immobilier sont diverses et peuvent différer en fonction du lieu géographique d’exercice, du bien immobilier à diagnostiquer ou du type de transaction dont le bien doit faire l’objet.

On peut noter par exemple :

  • SELON LE LIEU GÉOGRAPHIQUE, certains points de contrôle peuvent varier. L’état relatif à la présence de termites dans le bâtiment (Article L. 133-6 du CCH) ne concerne par exemple que les  logements situés dans des zones où des foyers de termites ont été identifiés par arrêté préfectoral. Autre parasite, l’information sur la présence d’un risque de mérule (Articles L. 133-7 et suivants du code de la construction et de l’habitation) concerne à la vente les immeubles bâtis situés dans une zone délimitée. L’état des risques et pollutions (aléas naturels, miniers ou technologiques, sismicité, potentiel radon et sols pollués – Articles L. 125-5 et R. 125-23 et suivants du code de l’environnement) concerne quant à lui les logements situés dans une zone concernée par un plan de prévention des risques naturels ou technologiques, dans une zone de sismicité ou dans des zones à potentiel radon.

 

  • SELON LE BIEN IMMOBILIER, et notamment sa date de construction, d’autres variations doivent être prises en compte. Pour les logements construits avant le 1er janvier 1949, le constat de risque d’exposition au plomb (CREP – Articles L. 1334-5 et suivants du Code de la Santé Publique) s’impose. De même, pour un immeuble comportant une installation réalisée depuis plus de 15 ans, l’état de l’installation intérieure de gaz (Articles L. 134-6 et R. 134-6 et suivants du Code de la Construction et de l’Habitation) et d’électricité (Articles L. 134-7 et R. 134-10 et suivants du Code de la Construction et de l’Habitation) est nécessaire.

 

  • POUR UNE VENTE, les diagnostics techniques immobiliers obligatoires sont regroupés dans un dossier unique intitulé Dossier de Diagnostic Technique (DDT), obligatoirement annexé à toute promesse de vente et à toute vente d’un logement. A la charge du propriétaire, il ne peut être établi que par un Diagnostiqueur Immobilier dont les compétences ont été certifiées par un organisme accrédité. Pour protéger l’acheteur, dans un souci sanitaire et sécuritaire, le DDT doit apprécier la présence de matériaux contenant de l’amiante, le risque d’exposition au plomb, la présence de termites (pour les zones géographiques concernées), les risques naturels et technologiques, les performances énergétiques, les installations de gaz et d’électricité, les installations d’assainissement non collectif (fosses septiques et autres) pour les logements non raccordés à l’égout.

 

  • POUR UNE LOCATION (que le logement soit vide ou meublé, à usage de résidence principale ou secondaire, de longue ou courte durée), une liste de diagnostics doit obligatoirement être fournie au locataire pour éclairer son consentement. Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur le degré d’isolation thermique du logement et sur les charges prévisionnelles de chauffage : on notera que le classement du bien au regard de sa performance énergétique doit être mentionné dans l’annonce de location. Le DPE doit donc être réalisé dès le passage de l’annonce. Sont également exigés l’état des risques naturels et technologiques, le constat des risques d’exposition au plomb (CREP) et l’état de l’installation intérieure d’électricité et de gaz.

De façon générale, LE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER EST UN ACTEUR CLÉ ET INCONTOURNABLE DE TOUTE TRANSACTION IMMOBILIÈRE, qu’elle concerne une vente ou une location. Quel que soit le bien (logement ou bâtiment), son expertise permet d’établir un état des lieux qui permet aux parties prenantes de prendre leur décision en toute connaissance de cause et en toute sérénité : l’état sanitaire du bien et les éléments de sécurité sont ainsi analysés par le Diagnostiqueur Immobilier qui établit un compte-rendu selon des règles strictes, garantes de la véracité des conclusions. La certification de ses compétences, par un organisme indépendant (accrédité par le COFRAC), assure l’impartialité et l’indépendance du Diagnostiqueur Immobilier par rapport à ses interlocuteurs (propriétaires / locataires, vendeurs / acheteurs), pour ne léser personne. On notera que des sanctions pénales (d’ordre financier) sont prévues à l’encontre des diagnostiqueurs ne respectant pas ce devoir d’impartialité.

 

2 UN SECTEUR DYNAMIQUE POUR L’EMPLOI

LE SECTEUR IMMOBILIER EN MUTATION CONSTANTE

Les opportunités professionnelles offertes par le métier de Diagnostiqueur Immobilier doivent s’entendre du point de vue d’un contexte sociétal global : progrès technologiques, prise en compte de nouveaux enjeux, gestion du risque… Autant de nouvelles données qui induisent un durcissement réglementaire pouvant impacter positivement, à plus ou moins court terme, sur la nécessité de faire appel à des experts du Diagnostic Immobilier.

L’encadrement des transactions immobilières (construction, cession, location) est de plus en plus strict et nécessite donc le recours à des professionnels de l’expertise. Les progrès technologiques notamment, de plus en plus rapides, soulèvent régulièrement de nouvelles questions liées à la sécurité et à la fiabilité de certains matériaux, procédés de construction ou techniques de génération d’énergies alternatives. En effet, la prise en compte de plus en plus forte des questions environnementales (développement durable) et éthiques (accessibilité aux handicapés, risque zéro…) sont autant de phénomènes de société qui pourront générer de nouveaux besoins en diagnostics. En complémentarité, le risque non négligeable de scandales sanitaires ou sécuritaires dans l’immobilier (matériaux défaillants ou dangereux) induit une pression supplémentaire qui pourra nécessiter de la part des pouvoirs publics, du secteur privé et/ou des consommateurs une demande accrue de garanties.

DES MARCHÉS SUPPORTS QUI SE PORTENT BIEN

Le marché locatif, tout d’abord, est boosté par la démographie, un certain optimisme des ménages et la vitalité de l’accession à la propriété qui libère des logements à louer. En 2018, un taux de 30,2% de mobilité résidentielle dans le parc locatif a été enregistré par l’observatoire Clameur : en d’autres termes, 1 locataire sur 3 a déménagé au cours de l’année écoulée. La démolition (déconstruction et désamiantage inclus) et la rénovation sont d’autres activités qui se sont largement professionnalisées ces dernières années, en intégrant des problématiques de santé, de sécurité et de prise en compte des enjeux environnementaux. La marge de progression de la demande en diagnostics est particulièrement notable sur ce segment. Les établissements recevant du public sont une autre opportunité pour les Diagnostiqueurs Immobiliers, avec des obligations de sécurité et d’accessibilité accrues.

« LES DIAGNOSTIQUEURS IMMOBILIERS VIVENT UNE PÉRIODE DORÉE »

Telle est l’analyse de l’institut d’études économique XERFI dans son étude sur le marché des Diagnostics Immobiliers à l’horizon 2020, parue en juin 2018. L’allongement de la liste des prestations obligatoires et la conjoncture favorable dans le logement sont autant d’atouts pour cette profession.

On notera également que la première génération de Diagnostiqueurs Immobiliers, pour beaucoup en reconversion professionnelle, sont arrivés dans le métier avec une moyenne d’âge relativement élevée. Des départs à la retraite doivent être compensés par de nouveaux recrutements.

 

ADI FORMATION sera votre partenaire pour bénéficier des opportunités offertes par le métier de Diagnostiqueur Immobilier. Quel que soit votre parcours scolaire, vos diplômes et votre expérience, ADI FORMATION adapte son offre pour chacun puisse bénéficier d’une formation diplômante, certifiante et opérationnelle immédiatement.

 

Demandez un devis

 

3 VOUS SOUHAITEZ VOUS LANCER ? RÉCAPITULONS ENSEMBLE…

Vous souhaitez devenir Diagnostiqueur Immobilier, nous vous rappelons quelques points à avoir en tête pour envisager votre avenir professionnel sereinement :

  • Suivi d’une formation adaptée, tenant compte des prérequis et de votre projet,
  • Passage des certifications de personnes correspondant aux diagnostics que vous souhaitez effectivement mener, et suivi de la réglementation et de ses évolutions : en tant que Diagnostiqueur Immobilier, vous être le garant du respect de la réglementation sur cette filière. La mise à jour de vos connaissances est essentielle à votre réussite.
  • Choisir votre statut : franchisé, autoentrepreneur, salarié…

 

  • Au bout de 5 ans (durée de validité du certificat), passer une recertification, imposée par le dispositif réglementaire.

 

  • Une obligation d’assurance en responsabilité civile professionnelle spécifique au Diagnostic Immobilier.

Encadré

DEVENIR DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER, C’EST S’ENGAGER !

A la demande du propriétaire requérant son expertise, le Diagnostiqueur est dans l’obligation de lui remettre une attestation écrite sur l’honneur d’impartialité, de moyens et d’assurance :

  • Garantie de disposer de tous les moyens en matériel et en personnel nécessaires aux diagnostics demandés.
  • Assurance Responsabilité Civile Professionnelle permettant de couvrir les conséquences d’un engagement de sa responsabilité en raison de ses interventions : mentionner le N° de police d’assurance et le nom de l’assureur.

 

4 QUEL ÉQUIPEMENT PRÉVOIR EN TANT QUE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER ?

La technicité liée au métier de Diagnostiqueur Immobilier ainsi que ses exigences réglementaires nécessitent aujourd’hui un support informatique adapté pour faciliter les contrôles et leur analyse. Sur site, un matériel dédié est indispensable, voire obligatoire dans certains cas. Décryptage…

UN LOGICIEL MÉTIER DÉDIÉ

Bien entendu, un minimum de matériel informatique est aujourd’hui indispensable pour tout Diagnostiqueur Immobilier : ordinateur ou tablette, selon les habitudes de chacun. Si une petite minorité d’entre eux travaillent sur des logiciels de bureautique pour établir leurs rapports, nous vous conseillons de faire l’acquisition d’un logiciel métier pour faciliter votre travail et gagner un temps précieux dans l’analyse des données et la rédaction du rapport. On notera également que la réalisation du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) oblige le Diagnostiqueur à utiliser un logiciel disposant de la méthode de calcul 3CL validée par l’Ademe.

Mais tous les logiciels sur le marché n’offrent pas les mêmes fonctionnalités. Des études comparatives sur Internet sont à même de vous orienter dans votre choix pour le meilleur rapport qualité / prix. ADI FORMATION, avec son réseau d’anciens élèves, peut également vous donner des pistes pour bien choisir votre logiciel. De plus, pendant votre formation, une journée est dédiée à la découverte du logiciel métier, encadrée par un formateur expérimenté : présentation générale, découverte des fonctionnalités de gestion et des fonctionnalités de terrain, manipulations sur un logiciel de démonstration.

UN MATÉRIEL TECHNIQUE POUR LE TRAVAIL DE TERRAIN

A chaque diagnostic son matériel dédié, ou presque ! Voici une liste non exhaustive du matériel lié aux principaux diagnostics. Certains sont obligatoires, d’autres vivement conseillés, d’autre encore vous faciliteront la tâche.

  • Plomb : l’analyseur par fluorescence X (le plus cher parmi les acquisitions à prévoir).
  • Loi Carrez : le télémètre laser.
  • Amiante : un matériel de protection est obligatoire (demi-masques jetables, gants en caoutchouc, combinaisons jetables). Le matériel de prélèvement vient compléter la panoplie (emporte-pièce, sachets hermétiques, fixateur, lingettes).
  • Termites : le poinçon pour des sondages non destructifs (obligatoires), une lampe (frontale de préférence pour faciliter vos mouvements), une loupe, des boîtes pour conserver les échantillons. Si vos capacités d’investissement le permettent, sonomètre, humidimètre et endoscope pourront vous faciliter la tâche.
  • Gaz : la réglementation impose ici l’acquisition de 4 outils (appareils de mesure du CO2 et du tirage, bombe de produit moussant permettant de détecter les fuites et les étiquettes de signalisation en cas de détection de danger).
  • Electricité : là encore, la réglementation exige un appareil de mesure de résistance de prise de terre, un appareil de contrôle de dispositif à courant différentiel résiduel et un appareil de mesure de la continuité des conducteurs de protection.

Nous vous conseillons en outre de vous équiper d’une échelle télescopique qui vous permettra d’accéder à toutes les surfaces et ne pas être pris au dépourvu. Un appareil photo complètera votre panoplie : ayez le réflexe « photo » sur chaque site visité (vues d’ensemble et vues détaillées sur les éléments sensibles). C’est un bon moyen de rendre vos rapports plus lisibles, mais également de vous prémunir en cas de contestation ou de litige.

5 DEVENIR DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER AVEC ADI FORMATION

La professionnalisation et la montée en compétences des Diagnostiqueurs Immobiliers nécessitent une formation à la fois précise, rigoureuse et bienveillante. ADI FORMATION propose un accompagnement qui répond à tous ces critères.

Nos formations se déroulent en proximité régionale dans différentes villes de France, peut-être même la vôtre, et notamment à RENNES, PARIS, TOULOUSE, LYON…

REJOINDRE ADI FORMATION, C’EST CHOISIR LA RÉUSSITE

Dans un marché en pleine évolution, ADI Formation vous garantit :

  • Une formation certifiée par l’État : Titre Professionnel de niveau III (inscrit au RNCP – Répertoire national des certifications professionnelles)
  • Une équipe pédagogique de formateurs agréés
  • Des options adaptées aux parcours personnalisés selon les prérequis du candidat et selon son projet professionnel
  • Une validation par une attestation de qualification

Quand on veut changer de métier, d’activité ou mieux maîtriser sa trajectoire professionnelle, il est absolument nécessaire d’obtenir des garanties quant à la pérennité, la qualité et la reconnaissance de sa formation. Avec ADI FORMATION, trouvez le sourire et la formation qu’il vous faut… sans risque ! Avec les certifications agréées COFRAC, les préparations à des diplômes reconnus par l’Education Nationale, l’expérience et l’expertise de ses formateurs, vous êtes certains de transformer votre formation en réussite !

UNE FORMATION COMPLÈTE POUR VOUS LANCER EN TOUTE SÉRÉNITÉ

Les compétences nécessaires pour se lancer en tant que Diagnostiqueur Immobilier sont nombreuses et ADI FORMATION vous accompagne de façon concrète, en complémentarité des contenus exigés par la réglementation, pour vous permettre d’exercer votre métier en toute autonomie.

A l’issue de votre formation avec ADI FORMATION, vous maîtriserez la totalité des compétences indispensable pour développer votre activité en toute sérénité :

  • PRÉPARATION DU DIAGNOSTIC : recensement et synthèse des documents techniques du bien à diagnostiquer, vérification, recherche d’informations et restitution sur la nature du bâtiment et son histoire, identification de la méthodologie la plus efficace, planification de l’intervention technique…
  • RÉALISATION DU DIAGNOSTIC EN TANT QUE TEL : localisation sur le site des éléments à contrôler, identification des matériaux et des installations, préparation et manipulation du matériel adapté à chaque diagnostic, mesure des surfaces et des volumes, même les plus complexes, analyse de l’état des matériaux ou des constructions (état de conservation, de dégradation, appréciation de l’évolution normale de l’état…), détecter la présence de nuisibles, réalisation de prélèvements d’échantillons et gestion des mesures, analyse de résultats…
  • ANALYSE, COMMUNICATION DES DONNÉES ET PRÉCONISATIONS : calcul et comparaison des résultats, identification des anomalies, élaboration d’un dossier de contrôle technique qui soit lisible et explicite, identification des mesures correctives s’il y a lieu, éléments de contenus et argumentation des avis sur la conformité, restitution explicite de l’avis…
  • RELATION CONTRACTUELLE ET DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL : réalisation du chiffrage et du devis, suivi de la facturation, développement d’un portefeuille client, gestion de la relation client, diffusion d’une information claire sur les obligations légales, création d’un réseau de partenaires…
  • GESTION GLOBALE DE L’ACTIVITÉ : management d’équipe, communication et valorisation de son activité, suivi et gestion des réclamations, veille et suivi des évolutions réglementaires…

 

MODALITÉS D’ACCÈS A LA CERTIFICATION DE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER

Descriptif des composantes de la certification :

Après avoir suivi un cursus de formation au  métier de Diagnostiqueur Immobilier, le candidat doit valider la certification qui s’articule autour des 3 pôles d’activité du Diagnostiqueur Immobilier. La Certification se compose de 3 grands blocs et 8 unités certificatives.

  • Bloc Technique, avec 4 unités certificatives : Mesures et relevés sur site, élaboration d’un DDT, rédaction d’une note de synthèse, QCM.
  • Bloc Commercial, avec 2 unités certificatives : Etude de cas, prospection Clientèle.
  • Bloc Administratif / Gestion, avec 2 unités certificatives : Prise d’ordre, élaboration d’un devis, relance.

Pour La VAE (Validation des acquis de l’expérience) :

Le Candidat doit être Diagnostiqueur Immobilier depuis 3 ans minimum et posséder les 5 certifications de personne en cours de validité sur toute la période (hors Termites puisque sur arrêté préfectoral).  Les candidats à la VAE doivent rendre leur Dossier de VAE accompagné d’un portefeuille de preuves. Ils passent les mêmes évaluations de sortie et doivent obtenir le même niveau de résultat minimum que les candidats qui se présentent à la Certification en dehors de la procédure de VAE. Les candidats passent devant le Jury.  

ADI FORMATION FACILITE VOTRE AVENIR PROFESSIONNEL

ADI FORMATION vous assure :

  • Un suivi de votre insertion professionnelle grâce à un point personnalisé sur votre projet en fin de formation.
  • La transmission d’offres d’emplois sélectionnées pour s’adapter à vos attentes et une mise en relation, grâce à un espace Recruteur sur notre site Internet.
  • Un réseau de partenaires et acteurs majeurs de la filière « Diagnostic Immobilier ».

 

Lancez-vous avec ADI FORMATION

 

6 VAE

Cerfa n°12818*02 , informations et  téléchargeable sur le site :

 

site VAE

Les tarifs d'une formation de diagnostiqueur immobilier

ADI Formation vous propose 2 Packs de Formation
en diagnostic immobilier.

Cycle long

à partir de

5 900€

Une formation aux diagnostics immobiliers, incluant le contenu du cycle court enrichi d'options (travaux pratiques sans recherche de stage à faire, approche juridique, formation au logiciel métier et aux techniques commerciales).

Sautez le pas

Cycle court

à partir de

3 900€

Une formation aux diagnostics Immobiliers, composée des enseignements théoriques nécessaires au passage des certifications de personne.

Sautez le pas