La question de l’employabilité

09 Août 2019

Partager cet article :

L’employabilité est une condition nécessaire et indispensable du diagnostiqueur désireux de continuer à évoluer dans ce milieu professionnel. Qu’est-ce au juste que l’employabilité ? En quoi le diagnostiqueur immobilier est-il directement concerné ?

Aptitudes personnelles et qualifications professionnelles : les piliers de l’employabilité

L’OIT (Organisation Internationale du Travail), qui est une agence de l’ONU, définit l’employabilité comme « l’aptitude de chacun à trouver et à conserver un emploi, à progresser au travail et à s’adapter au changement tout au long de la vie professionnelle ».
Il s’agit donc de la faculté des femmes et des hommes à évoluer dans un marché de l’emploi qui change sans cesse. L’employabilité se caractérise par la capacité à trouver un emploi, mais également à le conserver de manière durable. Pour remplir cette dernière condition, il faut bien évidemment des aptitudes propres à chacun, mais également des qualifications.

Pour le diagnostiqueur immobilier, la qualité de la formation est donc déterminante, d’où l’intérêt de choisir un centre non seulement agréé par les services de l’Etat, mais dont la qualité de l’enseignement est reconnue (accréditation Cofrac, établissement datadocké, etc).

Un nécessaire facteur de réussite professionnelle

Que l’on exerce le métier de diagnostiqueur immobilier en indépendant ou comme salarié pour le compte d’une entreprise, la formation est l’un des fondamentaux d’une employabilité durable. Il faut être capable de s’adapter à un marché dont la demande évolue rapidement, mais également s’assurer d’avoir les connaissances pour répondre à cette évolution.

Sans cela, les perspectives professionnelles peuvent être compromises.

L’employabilité, une nécessité du diagnostiqueur immobilier

Toute personne se lançant dans une reconversion comme diagnostiqueur immobilier a nécessairement intégré l’obligation d’évoluer au gré des changements du monde du travail. Pour y répondre, le choix du centre de formation est essentiel.

La chance de cette profession, c’est que la certification est valable cinq ans. Passé ce délai, il faut procéder à une recertification. Il s’agit plus de valider des acquis et de s’approprier éventuellement de nouvelles connaissances pour être à la pointe. Une manière de pousser les diagnostiqueurs immobiliers à toujours être performants, ce qui va dans le sens d’une plus grande employabilité.

Partager cet article :