Les cas des diagnostics gaz et électricité

30 Août 2019

Partager cet article :

Plus que dans toute autre profession, le diagnostiqueur immobilier est régulièrement confronté aux évolutions des cadres réglementaires et légaux, aussi bien pour le DPE que pour les diagnostics gaz et électricité. Certification et recertification sont les garants d’une parfaite maîtrise de ces évolutions réglementaires.

Diagnostics gaz et électricité : l’importance de la veille effectuée par ADI

Depuis 2012, le cadre légal dans lequel évoluent les diagnostiqueurs immobiliers est régulièrement modifié. C’est notamment le cas pour les diagnostics gaz et électricité pour lesquels de nombreuses évolutions législatives et réglementaires sont ou doivent être déployées.

Pour exercer en toute sérénité, le postulant formé par ADI au métier de diagnostiqueur immobilier bénéficie d’une veille permanente effectuée par notre centre de formation. C’est l’assurance pour le professionnel de maîtriser les dernières évolutions et d’être informé sur celles qui sont d’ores et déjà programmées.

Non-respect des évolutions réglementaires : mise en cause du diagnostiqueur

Depuis quelques années, certains diagnostics tels que ceux concernant l’électricité et le gaz ont perdu leur caractère informatif. Les différents éléments figurant dans ces mêmes rapports engagent donc la responsabilité du diagnostiqueur immobilier.

Si ce dernier venait à ne pas être au fait des dernières évolutions réglementaires, il pourrait directement être mis en cause. Les conséquences peuvent alors être très lourdes, notamment sur le plan financier, pour son image de marque et en termes de crédibilité.

Recertification ADI des acquis du diagnostiqueur immobilier

La recertification obligatoire après 5 ans est une opportunité pour le professionnel. Il peut en effet s’assurer qu’il maîtrise tous les acquis indispensables et qu’il a parfaitement su s’approprier les différentes modifications réglementaires déployées depuis l’obtention de sa certification pour le gaz et l’électricité.

Le cas échéant, il bénéficie alors de l’expertise éprouvée de ADI en matière de formation. En effet, la reconnaissance par les services de l’Etat, l’inscription au RNCP ou encore la certification Qualité ISQ-OPQF sont autant d’éléments de réassurance. Ceux-ci permettant d’aborder sereinement son métier, tout en gagnant en crédibilité auprès des clients et prospects.

Demandez un devis

Partager cet article :