La reconnaissance par l’Etat de votre organisme de formation

15 Avr 2019

Partager cet article :

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou d’une recertification, choisir un organisme de formation reconnu par l’Etat est essentiel pour permettre au futur professionnel de justifier de ses compétences techniques auprès de ses clients.

Reconnaissance par l’Etat : un élément sécurisant pour vous-même et vos clients

Professionnel désormais incontournable dans toute transaction immobilière, aussi bien dans le cadre d’une vente que d’une location, le diagnostiqueur immobilier doit également faire face à une évolution permanente de son métier.
Il est donc primordial que l’enseignement dispensé dans le cadre d’une formation ou d’une remise à niveau (recertification) soit de qualité et reconnu.

Chez ADI, les stagiaires et les professionnels en recertification bénéficient de cette double garantie :

  • certification Qualité ISQ-OPQF garante de l’aspect qualitatif de notre formation ;
  • délivrance d’un titre professionnel de « Diagnostiqueur technique du Bâtiment » officiellement validé par l’administration française.

Le professionnel ainsi formé ou recertifié peut exercer de manière sereine. Il est surtout à même de faire valoir ses compétences techniques auprès de futurs clients, qu’il s’agisse de particuliers ou encore d’agences immobilières par exemple

Une validation par l’administration française indispensable

La validation par l’administration française de votre formation ou de votre recertification est indispensable car, sans cet élément, impossible d’exercer.
Et pour cause, un organisme ne pouvant justifier de la qualité de l’enseignement qu’il dispense ne peut prétendre former des professionnels à même de formuler un diagnostic de qualité. Dans le cas contraire, c’est leur responsabilité qui peut être engagée, avec toutes les conséquences que cela peut induire.

Formation ou recertification, le centre que vous choisissez doit apporter la preuve de la reconnaissance par l’Etat du titre délivré au terme du cursus.

Inscription au RNCP : un minimum

Pour prétendre à la délivrance d’un titre validé par les pouvoirs publics permettant effectivement d’exercer légalement et sereinement en tant que diagnostiqueur immobilier, l’organisme doit remplir un certain nombre de critères. Parmi ceux-ci, une incontournable inscription au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP).

Sans préjuger de la qualité de l’enseignement, cette inscription au RNCP est un signal rassurant, aussi bien pour une reconversion que pour une recertification.

Demande de devis

Partager cet article :