Comment stimuler et favoriser la relation client ?

20 Nov 2020

Partager cet article :

Vous êtes à votre compte en tant que diagnostiqueur immobilier ? Comme pour toute entreprise, stimuler et favoriser la relation client est le meilleur moyen de développer votre activité. Réactivité, écoute, suivi, quels sont les éléments clefs d’une bonne relation client ?

Pourquoi une bonne relation client est essentielle ?

Si le diagnostic est un passage obligé lors de toute transaction immobilière, le client doit être traité de la manière la plus professionnelle qui soit. Cela passe bien évidemment par une rigueur dans l’exécution du diag immo en lui-même, mais également, par une relation client soignée.

Un client satisfait, qui a la sensation que vous avez effectué votre travail consciencieusement et en prenant en compte ses demandes, ne peut que faire de nouveau appel à vous. Outre cet aspect de fidélisation qui est un élément clef de votre réussite, il est également plus enclin à vous recommander. En la matière, on le sait, le bouche-à-oreille est la meilleure publicité qui soit.

Dans le cas contraire, ce manque de satisfaction ne peut être que préjudiciable. Tout d’abord, il est fort probable que plus jamais il ne fasse appel à vous. De plus, il peut vous déconseiller auprès de ses proches ou des autres professionnels qu’il côtoie.

Diagnostiqueur immobilier : les éléments clefs d’une bonne relation client

Savoir écouter les demandes de vos clients

Qu’il s’agisse de professionnels ou de particuliers, vos clients peuvent vous formuler des demandes, par exemple en matière d’horaire de passage. Tant que celles-ci restent dans le domaine du raisonnable, il faut savoir en tenir compte chaque fois que c’est possible.

Si ce n’est pas le cas, il faut indiquer à votre interlocuteur que vous avez bien pris sa demande en considération, mais que vous ne pouvez pas y accéder. Ne pas le signifier clairement, c’est laisser penser que vous n’en avez pas tenu compte.

Être réactif aux plaintes

Un client qui rouspète est un client qui n’est pas perdu. Tout du moins, si vous savez prendre en compte sa remarque. Dans ce cas, il peut même vous être reconnaissant d’avoir su régler son problème et vous faire de nouveau confiance. Cette critique peut d’ailleurs être l’occasion pour vous d’une remise en question sur tel ou tel point pouvant être amélioré.

En revanche, un client qui ne formule aucune remarque alors qu’il n’est pas pleinement satisfait est définitivement perdu. La prochaine fois qu’il a besoin d’un diagnostiqueur immobilier, il ira voir un concurrent, sans manquer d’égratigner votre image de marque au passage.

Accueil, personnalisation, suivi, ces petites attentions qui font la différence

Le premier contact qu’un diagnostiqueur a avec les particuliers et les professionnels de l’immobilier qui le sollicitent, c’est bien souvent par téléphone ou par mail. Outre les formules de politesse, il est toujours bon de personnaliser la relation. Cela peut être par exemple en montrant effectivement que vous vous souvenez très bien être déjà intervenu pour lui dans tel ou tel logement.

Vous pouvez également effectuer un suivi de vos clients, par exemple en leur notifiant une date de validité arrivant à échéance pour un de leurs diagnostics. Parfait pour se rappeler à leur bon soin.

Demander un devis pour une formation ?

Partager cet article :

Global Certification

ADI Formation est un organisme de formation
certifié par Global Certification.

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus
Accepter