comment choisir les cycles longs et les cycles courts

08 Oct 2019

Partager cet article :

Vous avez longuement mûri votre projet de reconversion et désirez franchir le pas pour devenir diagnostiqueur immobilier ? Entre cycle court et cycle long, comment choisir pour disposer d’une formation efficace validée par une certification ?

Un cycle court pour devenir diagnostiqueur immobilier

Le diagnostiqueur immobilier est un technicien qui doit être :

  • en mesure d’identifier les obligations réglementaires ;
  • capable de réaliser un certain nombre de diagnostics en respectant une méthodologie prédéfinie.

C’est la raison pour laquelle l’Etat a instauré une certification garantissant les compétences et le savoir-faire de chaque diagnostiqueur. Celle-ci est délivrée pour une durée de cinq après avoir suivi un cycle court (189 heures) accessible à toute personne remplissant un certain nombre de pré-requis :

  • être titulaire d’un diplôme niveau Bac+2 dans le domaine des techniques du bâtiment ;
  • disposer d’une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans le domaine des techniques du bâtiment comme technicien, agent de maîtrise ou tout autre poste de niveau professionnel équivalent.

Formation diagnostiqueur immobilier en cycle long

Ne pas remplir au moins l’un des pré-requis précédemment cités est donc un frein à votre projet de reconversion professionnelle. C’est pourquoi, ADI Formation propose un « cycle long » de 287 heures (41 jours). Celui-ci s’adresse tout particulièrement aux personnes n’ayant ni la formation ni l’expérience requises dans le domaine des techniques du bâtiment.

En plus des connaissances dispensées dans le cadre du cycle court, la formation longue pour devenir diagnostiqueur immobilier intègre des enseignements supplémentaires et personnalisés en fonction du parcours de chaque stagiaire. Au terme de celle-ci, la délivrance d’un titre professionnel de niveau V vient valider le cursus de chaque participant.

En fin de parcours, aussi bien dans le cadre d’un cycle long que d’un cycle court, chaque technicien ainsi formé doit donc disposer des mêmes acquis et compétences pour exercer de manière sereine le métier de diagnostic immobilier. On comprend donc toute l’importance que revêt le choix de l’organisme de formation qui, à l’image d’ADI, doit être reconnu pour la qualité de son enseignement.

Demandez un devis

Partager cet article :