A distance ou en présentiel, que choisir pour une formation diagnostiqueur immobilier de qualité ?

12 Fév 2021

Partager cet article :

Le e-learning, c’est-à-dire l’apprentissage à distance est une tendance qui connaît un développement forcé, notamment en raison de la covid. Mais peut-on vraiment se former au métier de diagnostiqueur immobilier sans jamais rencontrer un formateur ? En ligne ou en présentiel, comment sécuriser sa formation ?

Le présentiel, un allié certain pour une formation efficace

Pour devenir diagnostiqueur immobilier, il ne suffit pas seulement d’assimiler des connaissances, il faut aussi savoir les mettre en application. Cela implique une appropriation du savoir transmis par le formateur. Cette même appropriation est nettement plus aisée dans le cas d’un face à face avec les apprenants.

En effet, en présentiel, le professionnel chargé de former des femmes et des hommes au métier de diagnostiqueur immobilier peut :

  • s’adapter en temps réel s’il voit qu’une notion est mal comprise par les apprenants. Il peut donc revenir sur ce point et fournir une explication sous un autre angle ;
  • personnaliser la formation par exemple en choisissant des exemples et des mises en situation qui trouvent un écho auprès des apprenants. Ce n’est possible qu’au contact direct des personnes en formation. C’est une manière de capter l’attention et de rendre la formation encore plus efficace ;
  • créer un lien humain avec le formateur, mais également entre les apprenants. Ces liens sont utiles tant sur le plan personnel que professionnel.

Le distanciel, des inconvénients indéniables

Le distanciel présente un certain nombre d’avantages, comme celui de faciliter l’accès à la formation, en particulier quand on habite loin d’un centre ou que l’on n’a pas la possibilité de se déplacer. Toutefois, ces inconvénients sont bien plus nombreux que les avantages. Si le but n’est pas de les détailler tous, force est de reconnaître que l’apprentissage à distance :

  • incite à la procrastination et à la distraction ;
  • ne permet pas une bonne maîtrise du suivi pédagogique. C’est pourtant un élément clef de la réussite des futurs diagnostiqueurs immobiliers ;
  • engendre une absence de contact humain.

Qualité de la formation et suivi pédagogique, les éléments d’une bonne formation

Si le présentiel est assurément la meilleure des solutions pour bien se former, il ne faut pas pour autant délaisser le distanciel. Dans un cas comme dans l’autre, ce qui prime, c’est la qualité de la formation en elle-même et le suivi personnalisé de chaque personne désireuse d’accéder au métier de diagnostiqueur immobilier.

Chez ADI, nous priorisons la formation pour diagnostiqueur immobilier en présentiel. Mais surtout, nous attachons une très grande importance quant à la qualité de l’enseignement, à l’expertise de celles et ceux qui transmettent leur savoir et le suivi personnalisé de chaque participant. Des éléments qui sont finalement plus importants que la manière même dont est dispensée la formation pour devenir diagnostiqueur immobilier.

Un devis pour votre formation ?

Partager cet article :

Global Certification

ADI Formation est un organisme de formation
certifié par Global Certification.